Chauffage galère aux Couronnes


 

 
Chauffage 3
 

Le chauffage redevient, chaque saison hivernale, le principal sujet de mécontentement des locataires des Couronnes. L’association Bien Vivre aux Couronnes s’est créée pour agir avec les habitants pour résoudre ce problème récurrent. Il y a un conflit entre le ressenti des personnes et des enfants en particulier.

Cela peut paraître paradoxale alors que le quartier des Epis est dotée d’une chaufferie très performante alimenté par de la biomasse matière organique d’origine végétale, animale. Elle chauffe tout le quartier des Epis, du Raquet et de l’Hôpital. Cette situation permet une meilleure maîtrise de coût. Toutefois cette belle histoire s’arrête sur le chemin des logements. Plusieurs sous-stations situées en sous-sol assurent la répartition de l’eau chaude dans les logements. Au fil du temps elles vieillissent.

L’une d’elle a disjoncté le 9 février privant de chauffage et d’eau chaude les entrées 23 à 28. Un technicien est intervenu et la réparation aurait pu être réalisée rapidement mais une bande de jeunes a pris à partie le technicien qui n’a pu poursuivre son travail de peur d’être agressé. La police est intervenue rapidement pour ramener l’ordre mais la réparation n’a pu être réalisée que le lendemain matin.

Le 5 février une visite du service Valorisation du Patrimoine a eu lieu dans plusieurs appartements pour comprendre les causes des difficultés puisque la chaufferie n’est pas en cause. Il en ressort que l’isolation et la VMC des logements génèrent des pertes de chaleur qui portent à croire que le chauffage est arrêté la nuit. Ce sont les pertes de chaleur qui donnent la sensation d’absence de chauffage. La société DALKIA qui gère le chauffage déclare ne pas l’arrêter mais le réduire la nuit. La remise en route le matin surchauffe les logements lorsque les gens le quittent. Cela est très mal perçu. Arrêt ou réduction, question ressenti cela ne change rien c’est la solution qui change.

NOREVIE va devoir intervenir pour renforcer l’étanchéité des façades et lancer une vérification de la VMC, très importante, pour réduire l’humidité des logements. Quant à une réelle réhabilitation, elle n’est pas pour demain. Il faut plusieurs années pour boucler un dossier de cette taille. L’association de Sandrine KUNZLI a encore du pain sur la planche.

Voir le billet du blog:

"Ca caille aux Couronnes"

 

Voir aussi l'article de presse :

" Aux Couronnes, un chauffage explose et blesse deux personnes "

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/03/2017