Le Printemps de la Concertation?

Article publié par NOREVIE - juin 2017 plaquette spécial concertation  

LE PRINTEMPS DE LA CONCERTATION ?

Par Pierre FLAHAUT Administrateur-Locataire

Le Mouvement HLM se différencie de l’immobilier commercial par sa référence à des valeurs humanistes et sociales pour une gestion équilibrée conciliant le bien-être du locataire et rigueur économique. Depuis 2014 une nouvelle équipe de Direction est à la tête de NOREVIE et sa référence à la Responsabilité Sociale de l’Entreprise HLM nous semble prometteuse. Lors des élections HLM de novembre 2014, les locataires de NOREVIE ont voté à 54,44% pour la liste de rassemblement : Union Pour un Logement Solidaire présentée par la CGL avec un taux de participation de près de 28% des inscrits, un record au plan national. Construire une Concertation Participative associant tous les locataires, plus juste et plus efficace, a été le thème central de la campagne résumé par le slogan : être la voix, les yeux et les oreilles des locataires. NOREVIE a lancé aussi un signal fort en prenant en charge les frais de campagne.

La parution de ce numéro Spécial Concertation est un autre signal fort dans le sens de la « révolution culturelle ». Même s’il s’est fait attendre, ne boudons pas notre plaisir. C’est une ancienne revendication de la CGL qui est satisfaite et nous en ferons bon usage. L’expression pluraliste des positions est déterminante pour donner aux locataires des éléments de réflexion pour exprimer en conscience des attentes face aux projets qui les concernent.

Ces deux dernières années, nous avons été consultés sur les réhabilitations. C’est une avancée trop timide car nous ne participons pas à la définition des priorités. Nous sommes aussi réservés sur les augmentations de loyer car nous manquons d’éléments pour juger de leur bienfondé. Consultation n’est pas Concertation.

Nous participons au groupe de travail sur « les standards à la relocation » c’est-à-dire l’état type dans lequel le locataire entrant doit trouver le logement. Vaste sujet car les anecdotes à ce propos sont légions. Il y aurait matière pour tout un article. Pour l’instant NOREVIE cherche un compromis entre le budget, les vacances de logements à résorber et le droit d’un locataire entrant de trouver un logement sans travaux hors décoration personnelle. Un premier projet trop peu contraignant a été retoqué par tous les représentants des locataires. Majoritaires en voix, nous avons une grande responsabilité car l’état des lieux entrant est le plus déterminant. Nous ne cautionnerons pas un cadre trop flou préjudiciable aux locataires entrants notamment les plus fragiles.

Un autre chantier d’envergure que nous voudrions ouvrir est celui de la Communication de proximité bailleur-locataires… Elle est, pour le moins, peu performante. Elle va de pair avec la gestion des réclamations qui montre des défaillances. 

Continuons le débat ! Rendez-vous sur le site : www.lacgl59.fr ( 06 41 98 32 20).

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau