Beaumarchais

Libercourt-Emile Zola


<< Retour

Résidence Emile ZOLA

Visite e zola 3

Photo 021

J'ai été appelé par des locataires de cette résidence pour des problèmes de maintenance, de sécurité et de dégâts des  eaux consécutifs à un débordement de chéneau. La visite à eu lieu le 26 avril 2018. A ce jour nous n'avons eu que des annonces sans aucune concrétisation. Les délais de validation des commandes et devis ainsi que le temps des vacances n'ont rien arrangé. 

La réparation du portail électrique

Portail 01 cvi

 

 

 

Pportail cvi

Le portail a été plusieurs fois vandalisé pour faciliter l’accès, probablement à des squatteurs ou des locataires indélicats ne disposant pas de badge. Le problème immédiat est le libre accès aux non-résidents qui occupent des places de parking réservés aux locataires.

La Société KONE, n'est intervenue étant donné la fréqence des dégrations. Nous avons posé la question de la validité du contrat. Selon M. Lefebvre, resposable de site, celui-ci est toujours actif. Il va relancer le prestataire pour la grille et le portillon. Il est fait remarquer que si le service n'est plus rendu les locatairres ne devraient plus payer la charge.

Il serait peut-être utile de signaler l'interdiction d'entrer aux personnes étrangères non habilitées par un panneau officiel de signalisation.

A droite du portillon un local poubelles déborde. Le responsable de site va intervenir auprès de son collègue chargé de cette tâche.

 

Panneau si2

Signaler l’interdit d’accès aux personnes non autorisées.

Aucun panneau de signalisation n’indique que l’accès est réservé aux seuls résidents. Ceux-ci peuvent permettre à leurs proches d’y accéder sous leur responsabilité.

Les locataires subissent l’occupation de leur place par des visiteurs. Ceci est encouragé par le fait que les places ne sont plus référencées sur le sol, ce qui accrédite le libre accès. Les numéros d’appartements devraient être visibles.

M. Lefebvre penche pour fixer des plaques sur les bordures. Cette solution évitera de devoir repeindre les numéros régulièrement.

Vérifier le respect du contrat d’entretien des espaces verts

Des critiques sont faites sur la régularité de l’entretien des espaces verts notamment les pelouses. Le contrat doit pouvoir être consulté.

Dégâts des eaux

Des dégâts des eaux ont été subis du fait d’un manque de nettoyage des chêneaux et gouttières. Aujourd’hui peu d’interventions ont été faites pour éviter un nouveau sinistre. Encore aujourd’hui des locataires subissent ces dégâts dans leur logement notamment par des murs humides entraînant des risques d’allergie. Le bailleur doit prendre à sa charge la remise en état des logements sinistrés.

Prendre en compte les réclamations des locataires

 

Egouts images

Les habitants se plaignent d’un mauvais écoulement des eaux pluviales.

Selon eux cela occasionne des retenues d’eau qui gêne la circulation

Egouts images3

Sauvegarder l’intimité dans les logements

Visite e zola 2

Les façades arrière des logements sont au raz des pelouses. De ce fait elles ne sont pas protégées des curieux. Tout un chacun peut facilement porter atteinte à l’intimité des locataires du rez-de-chaussée.

Pour éviter cet inconvénient nous proposons la pose d’un grillage afin d’empêcher les badauds de circuler dans ce secteur.  

M.Lefèbvre pense que cette installation d'un grillage léger pourait se faire sans trop de frais.

Commentaires

Il semble d'après les contacts depuis cette rencontre que les réclamations des locataires ne rencontre de refus particuliers. Avec la rentrée nous espérons un  dénouement heureux de cette démarche. Des relances seront peut-être nécessaires.


 

blog

Ajouter un commentaire