Chauffage Ras l'Bol

Cliquez sur l'image ci-dessus pour lire l'article de la Voix du Nord

 

Point de vue                                                                                           

par Pierre FLAHAUT, Locataire, Administrateur NOREVIE

Chaque année, pour peu que la météo se refroidisse, les locataires doivent subir un chauffage insuffisant ou défaillant.

Cette foi se sont les locataires de Gayant qui se mobilisent. Mais à Sin le Noble-Les Couronnes c’est la même chose. Le Maire a écrit au Directeur Générale de NOREVIE pour exprimer le mécontentement des locataires. Là aussi, les locataires se plaignent de la baisse trop forte du chauffage la nuit et d’une surchauffe le matin lorsque chacun part remplir ses obligations…

Il s’agit, comme semble l’admettre NOREVIE, d’une modulation inadaptée…Alors pourquoi ne pas prendre les dispositions nécessaires…Et ne pas reproduire les mêmes difficultés chaque année. Les locataires enragent d’avoir froid la nuit et de constater la surchauffe le matin donc une surconsommation d’énergie.

On peut s’interroger sur le système d’intéressement du prestataire en cas de gain de consommation. Ne pousse-t-il pas à baisser le chauffage exagérément ?

A cela s’ajoute la mauvaise isolation des immeubles et des logements. Ceux qui ont été réhabilités ouvrent les fenêtres quand les autres se réfugient sous les couvertures ou doivent avoir recours au chauffage d’appoint (coûteux et dangereux).

Il est mis en avant des relevés de températures…Les locataires sont dubitatifs. Des enregistreurs de températures ont été distribués aux Couronnes et des locataires ont voulu vérifier leur fiabilité. Ils ont ouvert la fenêtre et constaté malgré la fraicheur que l’enregistreur marquait toujours les 18°centigrade.

Le bailleur s’acharne sur les 16° ou les 19° alors que l’immense majorité des locataires constate des températures inférieures.

Les bureaux de NOREVIE ne subissent pas ce genre de problème. Il faudrait vérifier si les 19° sont respectés.

Il est inadmissible que le bailleur s’obstine à nier les difficultés rencontrées par les locataires modestes qui habitent ces résidences.

Pour ma part je n’ai pas manqué de remonter ce problème au plus haut niveau sans être encore entendu par le bailleur. Celui-ci ne peut pas dire qu’il n’a pas été averti. La mobilisation des locataires devrait le pousser à agir.

Une réunion de locataires est prévue à la résidence Gayant ce 10 février 2017 à 17h au Centre Social. Si le bailleur reste sur ses positions actuelles il y a fort à penser que le mécontentement des locataires va s’amplifier.

Pour notre part nous serons toujours du côté des locataires et de leur famille.

 

Voir l'article du blog en février 2016 "Ça caille aux Couronnes"

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau